Rencontre avec les femmes de Malem-Serigne

Dimanche 11 novembre 2018

Au périmètre maraîcher

Etaient présents, à la rencontre seize personnes.

Les échanges de la rencontre ont porté sur l’acquisition de financement pour la sécurisation du périmètre et l’achat de matériel. Elle a été bien accueillie par le groupement. Celui –ci compte quinze femmes et deux hommes soit dix-sept membres. Le groupement va être ouvert à deux autres capables d’écrire en français ou en wolof pour s’occuper de la gestion comptable correctement.

La visite de l’expérience a été très instructive disent les femmes en ce sens qu’elle a permis de percevoir malgré leur longue expérience que ni la gestion ni la rentabilité ne sont jamais pris en compte dans leur activité. Elles se sont rendues compte que leur principale motivation c’est d’avoir des légumes et l’amour du maraîchage.

Le projet est intégré et le poulailler sera construit à l’intérieur du projet afin de reprendre le modèle de Boulel avec d’autres activités. La superficie du périmètre est de 2025 m2 dans lequel un poulailler de 25 m2 prendra place. Pour le poulailler les femmes sont convaincues de la rentabilité car celles qui ont eu à bénéficier de poulailler familial arrivaient à avoir après quatre mois pour un couple quarante à cinquante mille francs CFA.

 Ensuite, les femmes sont parvenus à donnés une idée des résultats passés.

Périodes Rentrée des spéculations Recettes Sortie Total Solde  
Tomates Salade Gombo Eau Intrants  
2015-2016 180.000 Cfa 45.000 Cfa 60.000 Cfa 285.000 Cfa 45.000 Cfa 10.000 Cfa 55.000 Cfa 230.000 Cfa 351 €
2016-2017 100.000 Cfa 20.000 Cfa 55.000 Cfa 175.000 Cfa 49.000 Cfa 10.500 Cfa 59.500 Cfa 115.500 Cfa 176 €
2017-2018 100.000 Cfa 35.000 Cfa 68.000 Cfa 203.000 Cfa 46.000 Cfa 10.500 Cfa 56.500 Cfa 146.500 Cfa 224 €
Total 380.000 Cfa 100.000 Cfa 183.000 Cfa 663.000 Cfa 140.000 Cfa 31.000 Cfa 171.000 Cfa 492.000 Cfa 751 €

La faiblesse de ces revenus (annuels pour 16 personnes!) montre bien que ces activités doivent rendues plus performantes.

Enfin, la rencontre a donc été satisfaisante et s’est terminée par la méthode d’administration du fonds du projet par Malèm-Auder qui a été bien compris et apprécié par tous.

L’administrateur chargé des projets

Abdoulaye Diallo

Share Button