Accueil > Réalisations > Réalisations 2010 > Moulin à mil 2009-2010 > Dossier "Moulin à mil"

Dossier "Moulin à mil"

vendredi 6 novembre 2009, par André Petithan

Projet « Moulin à Mil »

Nous proposons un prêt solidaire pour aider au financement d’un moulin.

1. Introduction

Depuis notre premier voyage en janvier 2007, nous avons été frappés par la pénibilité du travail que les femmes doivent accomplir quotidiennement.

Dans les campagnes, ce n’est pas le chant du coq qui réveille les habitants, mais les chocs des pilons dans les mortiers à mil.
Dès 4 heures du matin, en pleine nuit noire, le travail des femmes commence afin de piler le mil nécessaire aux repas de la journée.
Cette activité mobilise un temps et une énergie énormes qui seraient bien utiles pour d’autres tâches.

L’installation d’un moulin à mil permettrait aux femmes de s’occuper d’activités plus « rentables » : s’occuper de leurs enfants, de maraîchage et/ou d’élevage, faire de l’artisanat, aider les hommes dans les champs, ...

Le projet d’un moulin à mil déborde donc amplement le simple fait de moudre du grain.

Au Sénégal, et en particulier dans les zones rurales, la vie associative est intense et bien structurée. Les femmes, notamment, se regroupent en GPF (groupement de promotion des femmes) afin d’organiser diverses activités lucratives leur permettant d’améliorer leur quotidien, encore essentiellement dépendant des moissons de donc des conditions climatiques.

Un moulin permet de centraliser les tâches et de les effectuer pour un groupe important de personnes. Ainsi, un seul moulin peut moudre la farine nécessaire à tout un village de plus de 250 personnes.

Nous envisageons l’achat d’un moulin à mil (voir budget plus bas) afin de le confier, par un système de location / vente à un GPF reconnu (accréditation équivalente à un statut d’asbl.)

JPEG - 80.2 ko

Le principe est le suivant : l’asbl Malem-Auder, grâce à des dons, finance la construction d’un abri pour le moulin et l’achat du moulin.

Durant 36 mois, le GPF paie une location de 30000 fcfa / mois (soit 46 €). A la fin des 36 mois, le moulin appartient au GPF. L’asbl aura alors récupéré une somme de 1656 € (environ 45 % de la valeur neuve) lui permettant de réinvestir dans l’achat d’un nouveau moulin à mil.

2. Budget

Comme exposé dans le point 1, nous avons travaillé en partant des besoins exprimés lors d’une rencontre avec les GPF de la communauté rurale (octobre 2008). Nos contacts sur place ont élaboré le devis suivant.
Dès que possible, nous transférerons l’argent nécessaire à la construction de l’abri et, une fois en possession des factures, nous transférerons l’argent nécessaire à l’achat du moulin. Lors de notre voyage de décembre 2009 (ou à défaut en avril 2010) nous pourrons apporter toutes les preuves et les traces des achats et des travaux effectués.

A/ Moulin à mil Matforce (St-Louis, Sénégal)

  • Type : ECMDiesel
  • Moteur :1D81 S-HATZ, 11 CV à 2300 trs/mn, refroidissement par air
  • Filtre à air à bain d’huile + pré filtre pour ambiance poussiéreuse
  • Consommation :1,4 l/heure, Vidange : 250 heures
  • Débit : 300Kgs/h
  • Livré avec outillage, manuel, garantie : 6 mois

Budget pour le moulin : 2.450.000 Fcfa, soit 3740 € (livraison non comprise)

B/ Abri pour moulin à mil (environ 2m sur 3m, toiture en métal ondulé, porte sécurisée en métal)

Ciment (2 tonnes) 150000 fcfa
sable fin (2 charges ) 60000 fcfa
Porte en fer 50000 fcfa
zinc 59000 fcfa
poutrelles 28000 fcfa
divers 10000 fcfa
main d’œuvre 150000 fcfa
Total pour l’abri 507000 fcfa

Total général : 4514 €

JPEG - 98.4 ko

3. Visibilité des donateurs

Les autorités locales (communales comme régionales) ainsi que le GPF sélectionné seront informés des noms et qualités des donateurs.

Une plaque métallique reprenant ces informations, la date du don et le nom de l’asbl sera apposée sur l’abri.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don