Accueil > Réalisations > Réalisations 2008-2009 > Ecole de Hodar 2009 > Les résultats du potager de Hodar (juin 2010)

Les résultats du potager de Hodar (juin 2010)

jeudi 24 juin 2010, par Abdoulaye Diallo

L’école de Hodar a démarré les activités du potager depuis le mois de février.

Quelques difficultés ont d’abord marqué le début du projet dans cette première expérience.

Le potager est devenu aujourd’hui une partie du quotidien de la communauté scolaire à Hodar.

Ce village essentiellement agricole voit ses populations sur la place publique durant toute la saison sèche (Novembre-Mai). C’est la période inactive dans des localités qui recèlent incontestablement des potentialités importantes.

L’expérimentation du projet « potager » commence à révéler dans ce village une prise de conscience des possibilités immenses qu’on peut exploiter dans une localité indemne des tracasseries que connaissent les centres urbains ou même les dangers de l’émigration clandestine.

Les efforts physiques des élèves et des enseignants dans le potager après les cours du soir ou avant la rentrée le matin ont permis d’atteindre une production à partir du 05 mai 2010. Ainsi du gombo, de la salade, des aubergines, de l’oseille …ont connu une production acceptable.

Nature du produit Quantité totale Quantité consommée Quantité vendue Revenu de la vente
Gombo 56, 6 kgs 13kgs 43,5kgs 21 750 fcfa
Salade 100kgs 56kgs 44kgs 4 400 fcfa
Oseille 10kgs 10kgs - -
Melon 30kgs 30kgs - -
Aubergine 166kgs 20kgs 146kgs 21 900 fcfa
Revenu total 48050 fcfa

L’expérimentation du projet « potager » dans l’école a un impact positif certain sur les enseignements mais aussi sur les relations Ecole –milieu.

Depuis sa mise en place, les plantes du potager servent aux enseignants de supports de cours pour mener à bien des leçons sur les espèces de plantes, leurs cycles végétatifs, leur reproduction.

La production vendue a évité aux parents de se cotiser depuis la production pour faire manger les enfants à midi à l’école. La cantine scolaire qui vient d’être mise en place dans l’école a connu un succès incontestable grâce à une bonne disponibilité des légumes du potager.

Les autres plantes à cycle végétatif plus long (oignon, navet, piment, tomate et patate douce…) nous donnent encore beaucoup d’espoir pour une production meilleure.

Portfolio

2 Messages

  • Les résultats du potager de Hodar (juin 2010) Le 26 juin 2010 à 10:46, par ididiallo

    Au terme d’un époustouflant parcours parsemé d’écueils - je pense aux assauts répétés des ndiombors dont le potager fut victime -, je contemple ému les élogieux résultats du potager de Hodar. Une dose de courage a permis d’en venir à bout de ce qui s’offre à nos yeux.En inscrivant votre action au coeur de l’exploitation des terres,vous brisez un mythe.C’est une illustration à plate de couture de l’effort à fournir pour accéder à l’autre bout du tunnel.La portée pédagogique du potager est à saluer car non seulement les potaches sont en contact avec l’élément à illustrer mais ils découvrent que tout n’est pas dans l’école:la terre regorge de potentialités inépuisables.
    Poursuivez votre route en fouillant,en bêchant,en creusant et surtout en ne laissant nulle place où la main ne passe et repasse. Bon courage.
    Idrissa

    • Les résultats du potager de Hodar (juin 2010) Le 4 juillet 2010 à 01:29, par J et M Barzic

      C’est avec un immense plaisir que nous avions découvert au mois d’avril passé, le village d’Hodar, nous avions visité le potager et aujourd’hui c’est avec une grande émotion et beaucoup de bonheur que nous découvrons les photos des plantations, des récoltes. Nous sommes émerveillés et très admiratifs du résultat.

      Nous félicitons les initiateurs de ce projet, les élèves, les enseignants, les parents, tous ceux qui ont donné leur temps et leur énergie. BRAVO pour leur courage, ténacité, dévouement.

      Cette action est formidable, grande, très très grande !!! Soyez en très fiers !

      Nous rejoignons les mots de Mr Idrissa Diallo : "la terre regorge de potentialités inépuisables".
      Vous faites prendre conscience de cela à vos enfants, nous souhaitons vivement qu’ils restent attachés à leur terre, véritable richesse et qu’ils ne rêvent pas d’ailleurs...

      Jacqueline et Michel

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don