Accueil > Malem-Hodar > La Commune rurale > Présentation du district sanitaire

Présentation du district sanitaire

mercredi 4 juin 2008, par Papa Diop

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un peuple - Un But - Une Foi

Ministère de la santé et de la prévention

Région Médicale de Kaolack

District Sanitaire de Malem Hoddar

PRESENTATION DU DISTRICT

Le district sanitaire de Malem Hoddar est né de la scission du district de Kaffrine. Il est situé dans la région de Kaolack dans le département de Kaffrine et correspond à l’arrondissement de Malem Hoddar.

Sa superficie est de 4588 km2 sa population de 150571 soit une densité de 33 habitants au kilomètre carré.

I ) Limites

Le district sanitaire de Malem est limité à l’est par le district de Koungueul , à l’ouest par les districts de Kaffrine et de Gossas au nord par les districts de Mbacké et de Touba au nord est par le district de Ranérou et au sud par le district de Kaffrine et la République de Gambie

II) Découpage administratif

JPEG - 130.2 ko
Le centre de santé

Le district sanitaire de Malem correspond à l’arrondissement de Malem . Il comporte huit communautés rurales :
- Malem hodar
- Diankhe souf
- Darou minam
- Ndioum nguenth
- Kahi
- Boulel
- Khelcom
- Gniby

Deux cent soixante quinze villages.
Le district ne comporte pour le moment pas de commune.

III) Découpage sanitaires

Le district est composé de :
- Un centre de santé type I dans l’enceinte du village de Malem Hoddar ,
- Un centre de santé type I Privé à but non lucratif à Khelcom
- Dix postes de santé publiques
- Un dispensaire privé catholique à Sikolo
- 49 cases de santé fonctionnelles
- 7 Maternités rurales

L’hôpital régionale de kaolack qui constitue la structure de référence est situé à 100 km à l’ouest du district la route qui y mène est en mauvaise état .

IV ) Cibles

La population totale est estimée à 150571 habitants (source sous préfecture),
- cible PEV : 5421
- Grossesses attendues : 5421
- FAR : 34631
- Enfants 0-5 ans : 28608
- Nourrissons 0-36 mois : 16562
- Moins de 15 ans : 70768
- Plus de 60 ans : 7529

Plus 50% de la population vit à une distance supérieure à 15 km d’une structure sanitaire.

V) Locaux du centre de santé

JPEG - 31 ko

Les locaux du centre de santé de Malem sont constitués par deux bâtiments
- le premier servait de dispensaire pour l’ancien poste et est composé de quatre salles dont l’une sert pour le moment de bureau du médecin la seconde de salle de tri la troisième de salle de soins et abrite le frigo du PEV tandis que la quatrième salle sert de salle de mise en observation.
- Le second bâtiment constitue la maternité, elle comporte un bureau pour la sage-femme, une salle de tri une salle de garde, une salle d’accouchement et salle de suite de couche. La maternité est construite récemment par les ressortissants de l’arrondissement et est très étroite, un bloc de sanitaire annexe est construction sur fond du comité de santé.

VI) Logistique

La logistique roulante est composée d’une ambulance en mauvais état achetée par le comité de santé avec l’appui d’un partenaire, d’un véhicule 4x4 en mauvais état mis à la disposition du district par la région médicale de Kaolack et de 5 motos dont seules les 2 sont en bon état.
La chaîne de froid est constituée de 11 réfrigérateurs dans les postes et 1 un réfrigérateur/congélateur en mauvais état au niveau du centre de santé.

VIII) Personnel

Le personnel est composé de :
- 01 médecin
- 05 IDE dont un contractuel
- 02 SFE dont une contractuelle
- 04 AI dont 01 communautaire et 03 contractuels
- une IB contractuelle
- 03 infirmiers brevetés des armées contractuels
- 85 ASC dont 36 dans les postes et 49 dans les cases
- 02 chauffeurs dont 01 contractuel et 01 communautaire

IX ) Les défis

Le principal défi du nouveau district est la mise en place des infrastructure provisoire pour un fonctionnement correct (dépôt médicaments et vaccins, bureaux ECD , salles d’hospitalisation)
L’autre défi est l’atteinte des objectifs des différents programmes de santé qui passe par une équipe mobile polyvalente et efficace.

JPEG - 82.2 ko
M. le sous-préfet.

X ) Les contraintes

La principale contrainte est l’absence de budget de fonctionnement pour le nouveau district
Les autres contraintes sont :
- Le déficit en logistique roulante et en chaîne de froid.
- La vétusté des locaux.
- L’absence de moyen de communication.
- L’absence des outils informatiques.

XI) Expressions des besoins

- Dotation en moyens pour le fonctionnement du district.
- Dotation en véhicules de supervision, équipe mobile et ambulance.
- Dotation en moto pour les postes de santé.
- Dotation en équipement de chaîne de froid.
- Construction du centre de santé de Malem Hoddar.
- Mise en place d’une ligne téléphonique avec connexion internet.
- Dotation en équipements informatiques.
- Dotation initiale en médicaments et en produits d’entretien

Portfolio

Infirmière au centre de santé M. Diop et l'infirmier

1 Message

  • Présentation du district sanitaire Le 7 janvier 2009 à 06:38

    bojour, je peux dire qu’aujourd’hui "Je suis heureux".Oui heureux parceque c’est un résultat d’un long processus d’effort.beaucoup de gens disait que :"c’est des reves utopiques".Malem fait parti de mon patrimoine parceque je la connai très bien.c’est dans cet joli centre ex poste que j’ai fait mon premier stage rural en qualité d’élève assistant infirmier du CRFS de Kaolack.Malem m’a beaucoup forger dans le domaine des sciences infirmières.Je ne cesserai de remercier monsieur Cheikh DIOUF et son prsonnel (K.CAMARA,IVONE,ND.DIABON...)et tant d’autres personnes qui n’ont m’énanger aucaun effort pour que Malem soit ériger en district sanitaire.il faut aussi saluer le travail remarquable du comité de santé je veux dire par là Mr DIARRA.Pour terminer je vous souhaite vous tous une santé de fer, beaucoup de courage, de patience et de succes dans tout vos projets.
    Cheikh FAYE, infirmier au Centre Hospitalier Matlaboul Fawzaini de TOUBA

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don