Accueil > Malem-Hodar > Activités à Malem-Hodar > Une journée avec l’association SAMAANE-SENEGAL

Une journée avec l’association SAMAANE-SENEGAL

samedi 18 janvier 2014, par André Petithan

Louis-Michel JAUSION, un des responsable de l’association française « Association SAMAANE- SENEGAL » en compagnie de trois autres personnalités de la même structure ont consacré une journée de travail et de visite aux réalisations de Malem-Auder.

C’est ce 11 janvier que la délégation française accompagnée de leur partenaire sénégalais ont foulé le sol de Malem-Hodar. Une demi-heure d’échanges entre responsables de structures différentes aura permis à chaque partie de maîtriser les méthodes, les moyens, forces et faiblesses des deux associations Le planning de la journée révèle des visites sur six sites abritant des réalisations de Malem-Auder asbl.

JPEG - 196 ko

Au moulin solaire d’Imine Dine, le meunier et la présidente du groupement des femmes attendaient les visiteurs. L’infrastructure fonctionnelle composée d’un moulin solaire et une pompe suscite une série de questions adressées aux responsables de Malem-Auder mais aussi aux responsables bénéficiaires. Une quinzaine de femmes accourent pour manifester leur satisfaction même si elles ne connaissent pas l’origine des visiteurs.. Après une visite exhaustive des lieux, une satisfaction a été exprimée par les hôtes et les femmes n’ont pas tardé à dégager leurs perspectives qui consistent par ailleurs à développer un potager avec l’eau disponible grâce à la pompe.

Le lycée de Malem-Hodar et l’inspection de l’éducation nous accueillent en deuxième lieu. L’objectif a été de voir les premières réalisations de Malem-Auder. Un échange important avec un responsable du lycée a permis de dégager les forces et faibles des projets initiées dans l’ex-CEM de Malem Hodar.

JPEG - 249.5 ko

L’école primaire de Hodar accueille vers 14 heures 30 minutes la délégation. Sous le hangar de la maison des enseignants, des discutions axées sur plusieurs thèmes : le système éducatif sénégalais, la polygamie ente autre occupent les débats jusqu’à 16 heures. Par la suite une visite guidée par le Directeur de l’école et ses adjoints enseignants permet aux visiteurs de s’apercevoir des différentes initiatives développées et les réalisations de Malem-Auder qui ont accompagnées ces initiatives. Dans le potager et ses environs immédiats, des groupes d’élèves éparpillés çà et là travaillent à la récolte des fruits de baobab, arrosent les plantes du potager scolaire ou préparent dans des mortiers les pesticides naturels avec les feuillent fraiches du neem.

Le président du gouvernement scolaire vient avec un cahier à la main devant le groupe pour expliquer la notion de « Gouvernement scolaire » en donnant la composition et la tâche dévolue au Président. Les rentrées d’argent sont répertoriées dans le cahier ainsi que les activités qui les ont générées.

Au moment où le crépuscule s’apprêtait à s’installer, la délégation reprend le chemin du retour pour rencontrer les femmes des groupements de DEGGO et SOXALI –GOXBI dans leur périmètre respectif. Les bénéficiaires de périmètre potager expliquent leur travail en dégageant les profits sans oublier les difficultés dans l’exécution.

Louis Etienne DIOUF spécialiste de gestion de projet et formateur en Agro écologie qui est par ailleurs partenaire de l’Association SAMAANE- SENEGAL apporte aux femmes des suggestions importantes sur les pesticides naturels, la lutte contre les termites.

Une recommandation forte de plantation d’agrumes dans les périmètres a été soulevée par M. DIOUF. Le potager scolaire de l’école de Tawa Keur El Hadji a été la dernière étape des visites de la délégation. Le Directeur de l’école retrace la genèse du potager scolaire et son impacte dans le financement des abris provisoires, de l’amélioration de la cantine scolaire.

Une journée bien remplie d’activités et d’échanges a été servie aux hôtes qui ont trouvé beaucoup d’intérêts.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don