Accueil > Les brèves > Abdou Ndao, maire : « Tout est urgent dans notre collectivité locale (...)

Abdou Ndao, maire : « Tout est urgent dans notre collectivité locale »

dimanche 20 août 2017

Malem Hodar a besoin du soutien du gouvernement pour réaliser des infrastructures nécessaires à son décollage. C’est la conviction d’Abdou Ndao, le maire qui est à la tête de la collectivité locale depuis 2009. Déplorant le fait que la localité ne dispose pas de brigade de gendarmerie encore moins de poste de police, M. Ndao invite les plus hautes autorités du pays à corriger cette situation. Dans cet entretien, il est également revenu sur son bilan à la tête de cette commune, chef-lieu de département du même nom.

M. Ndao, vous avez été élu en 2009 à la tête de la commune de Malem Hodar. Pouvez-vous revenir sur la situation que vous aviez trouvée à votre arrivée ?

J’ai été élu et installé maire en 2009 après avoir gagné face à un candidat de taille en la personne d’Ahmet Saloum Boye. Quand je prenais fonction, Malem Hodar était dépourvu de tout. C’est pourquoi, à l’époque pendant qu’on soutenait que certaines communes étaient malades, je disais que Malem est en agonie, elle est dans une salle d’urgence. Elle était dépourvue de toutes infrastructures administrative, sportive et sanitaire. Malem était éclairée cinq jours dans l’année, c’est-à-dire la veille et juste après la fête de l’indépendance. Donc, l’éclairage était nul avec des quartiers confrontés à de sérieux problèmes d’adduction d’eau. Les fournitures scolaires ne parvenaient pas régulièrement. Il y avait une organisation à faire au sein des Asc, des jeunes, des femmes, des handicapés. C’est dans cette situation que nous avions pris fonction. Il fallait trouver des solutions.

Qu’est-ce que vous avez eu à faire depuis votre installation ?

Lors de la campagne électorale de 2009, nous avions écouté les populations pour savoir leurs principales doléances. A Malem Hodar, le marché central était dépourvu de toilettes. Ce qui posait problème. C’est pourquoi, la première initiative que nous avons prise, c’est la réalisation de six boxes de toilettes dans ce marché. Après, on s’est attaqué aux abris provisoires dans les écoles. Nous avons démarré par l’école d’Imine Dine (deux salles de classe) pour mettre les élèves dans de bonnes conditions d’études. En tout, nous avons construit près de dix salles de classe dans la commune et réhabilité d’autres.

Ensuite, nous nous sommes attelés aux fournitures scolaires. Pour ce volet, nous sommes passés d’un budget d’un million à 5,5 millions de FCfa élargis aux « daaras ». Nous avons 35 « daaras » dans la commune. Pour éviter la mendicité et l’exode, il fallait retenir les maîtres coraniques et les enfants. En quoi faisant ? En les aidant par l’octroi de vivres, la distribution de livres coraniques et en les associant à tout ce que nous faisons. Ce qui a été bien apprécié par les chefs religieux de la commune et au niveau national. D’ailleurs, l’association nationale des « daaras », lors d’une rencontre à Kolda, avait cité le cas de Malem Hodar en exemple. Nous avons également clôturé les cimetières de Taïba et de Mbadianène.

Avant, il n’y avait pas d’éclairage public. Une situation que nous avons corrigée. Beaucoup de quartiers qui n’étaient pas électrifiés ont été raccordés au réseau. Ils ont aussi bénéficié de l’adduction d’eau. Nous avons également construit un centre pour les handicapés. Nous avons doté notre commune d’une radio qui a démarré ses programmes.

Nous n’avons pas oublié les femmes. Nous avons jugé utile de les former. En rapport avec l’Office national de la formation professionnelle (Onfp), nous avons formé deux cents femmes dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la gestion, de la teinture, de la transformation des fruits et légumes. On ne s’est pas limité à la commune. Nous avons élargi la formation au reste du département comme à Sagna, à Médina Boulèle et d’autres villages. Les jeunes n’ont pas été en reste.

Propos recueillis par A. KANDE

Source : www.lesoleil.sn

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.

Soutenir par un don