Ce site est une archive et n'est plus mis à jour depuis juin 2018

Accueil > Malem-Hodar > La Commune rurale > Présentation du maire de Malem-Hodar.

Présentation du maire de Malem-Hodar.

samedi 9 mai 2009, par Papa Diop

Né en 1953 à Malem-Hodar, M. Abdou Ndao a fait ses études primaires à l’école de Malem, actuelle Mor Ndiama Ka.

Entré en 1965 au Lycée Gaston Berger de Kaolack, il le quitte en 1968.

JPEG - 176.6 ko

En 1976, il est employé de bureau et réussit le concours d’entrée en cours du soir de comptabilité à la Chambre de commerce de Dakar où il obtient son CAP en 1979.

En 1981, il est affecté en Guinée Bissau en qualité de comptable et responsable du personnel et service administratif jusqu’au mois de juin 1983.

Rentré au Sénégal, M. Ndao est embauché par Dametal et suit des cours en Informatique et gestion des ressources humaines pour démarrer le service Facturation et Paie.

En 1992, il devient responsable gestion /Informatique à la Sofica.

De 1994 à 2005, M. Ndao explore divers emplois liés à sa spécialité.

M. Ndao a deux épouses et des enfants.

Ses Grands Projets :

1. Le château d’eau de Malem est vieux de plus de trente ans et menace de s’écrouler.
Certains puits sont taris et le moins profond fait plus 60 mètres de profondeur.
Un nouveau château d’eau devrait voir le jour avant que l’irréparable ne se produise.

JPEG - 138.2 ko
M. Ndao en compagnie du préfet de Malem-Hodar

2. La seule école primaire date de plus de 50 ans et les enfants de certains quartiers comme Imindine, Mbadianéne, Taïba ou encore Guinaw Rails éprouvent d’énormes difficultés pour se rendre à l’école.
Il faut noter en plus que l’établissement n’est pas électrifié et ne dispose d’aucun outil informatique.

3. Malem a été la première zone inondée du Sénégal en juin 2008. Les dégâts causés ne sont toujours pas réparés et présentent un danger pour la population. Des câbles par terre, des poteaux menacent de s’écrouler, certains quartiers comme Tawa Keur Elhadji, Iminidine, Taîba ou encore Tawa Mosquée ne bénéficient pas de l’électricité.

4. Le marché central n’existe que de nom.

Pas de réseau routier, ni de piste de production, alors que Malem n’est qu’à moins de deux kilomètres de la nationale 1 dont les travaux sont en cours.

5. Dans le domaine de la santé, Malem ne dispose que d’une seule salle d’hospitalisation de mois de cinq lits. S’agissant de la maternité, M. Ndao salue l’effort de nos parents de l’extérieur qui ont fait un geste remarquable.

6. Aucune Infrastructure sportive n’existe à Malem, ni de projets porteur d’emploi pour les jeunes.

2 Messages

  • Présentation du maire de Malem-Hodar. Le 12 mai 2009 à 14:30, par Idrissa DIALLO

    La présentation du Maire de la commune de Malèm-Hodar est on ne peut plus claire.Nous partageons les problèmes soulevés qui constituent ,à n’en pas douter,un goulet d’étranglement pour une petite commune.Seulement,au-delà des difficultés,il fallait aussi que l’on soulignât ce qui véritablement marche et qui permet à Malèm de conserver son image reluisante.
    Le château d’eau en état d’obsolescence très avancé est une question qui brûle bien des lèvres. Faudrait-il attendre qu’il tombe pour le remplacer ?Je crois que le bon sens voudrait que l’on prenne l’initiative de poser les premiers jalons avant d’engager quoique ce soit.
    En ce qui concerne le marché,je crois le problème qui se pose à ce niveau demeure et reste une affaire de gestion.Il y a des éléments à revoir dans son fonctionnement.
    C’est normal que le district sanitaire soit dans un état lamentable vu qu’il est né il y a juste un an et quelques mois.
    En gros,il faut mener une campagne de sensilisation pour apporter une bouffée d’oxygène à la belle marquise qui voudrait luire tel un ostensoir.L’on y parviendra que si tout le monde se mettait à l’oeuvre avant de s’en ouvrir à d’autres.Ce serait en tout cas la toute petite pierre que l’on apporterait à l’édifice.
    Merci et bonne réception.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.