Ce site est une archive et n'est plus mis à jour depuis juin 2018

Accueil > Réalisations > Réalisations 2013 > Maraîchage Deggo > Deggo : situation décembre 2012

Deggo : situation décembre 2012

dimanche 13 janvier 2013, par André Petithan

Ceci constitue un rapport de visite en date de décembre 2012.

24/12

+/- 25 femmes du GIE présentes.

Maurice Sarr rappelle les objectifs de la réunion : pas de gendarmes ni de contrôle mais partenariat et poursuite du projet. Obligation aussi de faire rapport au bailleur, Association des Femmes d’Europe.

Sokhna Niang évoque la situation :
Problème de délimitation et de qualité du terrain attribué par la commune (beaucoup de trous car dessouchage nécessaire).

Les femmes ont décidé de remblayer avec leurs propres moyens ce qui a induit pour elle des frais supplémentaires importants (175.000 cfa / 270 € !). Remblais = compost local, copeaux de bois, bouse de vache et sable.

Labourage avec tracteur prévu pour niveler le terrain.

Manque d’eau = problème.

Engagement des femmes de travailler aussi durant l’hivernage.

[ Les administrateurs sénégalais n’ont pas encore libéré les fonds en leur possession afin de vérifier l’engagement des femmes, notamment pour la viabilisation du terrain. Adduction d’eau et pose du grillage seront rapidement effectués une fois le terrain nivelé. Pour le goutte-à-goutte, le délai serait de +/- 1 mois]

L’apport financier du GIE dépasse largement le montant prévu.
Problème principal : le terrain attribué à l’origine par la commune (champ utilisé pour le mil et l’arachide) a dû être changé (pour un terrain jamais utilisé, donc plein d’arbustes à dessoucher).

Le GIE a réagi en voulant montrer que même une terre vierge pouvait être utilisée, ce qui explique le retard apporté à la réalisation du projet.

Autre élément de retard et de dépassement : le terrain initialement prévu de 1000m²est passé à 3700 m² (vu le nombre de femmes faisant partie du GIE).

Pour le grillage : solution économique : 2 m de hauteur dont +/- 10 cm enfoncé dans une barbotine au niveau du sol.

Tout le monde est d’accord sur la nécessité d’avoir à l’avenir des projets mieux conçus dès le départ pour que les financements soient adaptés.

26/12

Périmètre maraîcher financé par Femmes d’Europe. En retard.
Lors de cette visite, l’état du terrain effraie un peu : trous innombrables, déchets plastiques,…
On s’aperçoit de l’état primitif du terrain d’où meilleure compréhension de la situation.

29/12

Lors de deux autres visites, on verra l’amélioration du terrain : trous comblés, arrosage conséquent pour ameublir la terre et faciliter le nivellement, utilisation d’un motoculteur en location.

Le périmètre devrait être fonctionnel fin février-début mars.

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.