Ce site est une archive et n'est plus mis à jour depuis juin 2018

Accueil > Réalisations > Réalisations 2013 > Moulin du soleil à Iminedine > Moulin du soleil : bref historique

Moulin du soleil : bref historique

samedi 9 février 2013, par André Petithan

Dans les villages, il est une demande récurrente provenant des femmes : soulager leurs tâches quotidiennes par l’installation d’un moulin à céréales.

Il faut en effet savoir que cette tâche, lorsqu’elle est faite manuellement avec un pilon et un mortier en bois, demande beaucoup de temps et d’efforts.

JPEG - 162 ko
Réunion d’information Décembre 2011

Dans le cas de Iminedine, une visite en décembre 2011 avait permis de dégager les besoins. Une famille doit moudre quotidiennement 5 kg de céréales. Le quartier compte 80 ménages. Soit un besoin minimum de 400 kg /jour.

Cette activité a donc pour but essentiel de libérer du temps pour les femmes. Mais on peut bien entendu imaginer également une activité commerciale autour du moulin.

Une expérience menée à Tawa Keur El Hadj montre que, au-delà des besoins du groupement propriétaire du moulin, de nombreux travaux de mouture peuvent être effectués (par exemple pour obtenir la farine d’arachide nécessaire à l’extraction d’huile). Cette activité lucrative doit autonomiser également le fonctionnement du moulin.

JPEG - 162.9 ko
Réunion

Souvent, un meunier est alors engagé. Au niveau du fonctionnement, un tiers des bénéfices servira au paiement du meunier, un tiers sera capitalisé pour d’éventuelles réparations et le gasoil, le dernier tiers étant investi par le groupement au bénéfice des ses activités (teinture, maraîchage,....)

Depuis septembre 2011, nous avions donc dans nos cartons une demande de moulin à mil au profit du quartier de Iminedine.

Un tel moulin, moteur diesel compris, coûte environ 4800 € auxquels il faut ajouter la construction d’un abri.

De plus, nous avions constaté que le prix du gasoil était tel que les gains financiers risquaient d’être extrêmement faibles.

Nous rêvions donc d’un moulin animé par une énergie gratuite et abondante : le soleil.

Une demande avait été d’ailleurs déposée auprès d’Energy Assistance.

Notre demande était mal étayée, notamment par manque de compétences techniques. Energy assistance nous a alors demandé de retravailler le projet.

C’est alors, en septembre 2012, qu’un contact fortuit entre l’asbl et M. Pierre Masson, professeur de génie technique au CEGEP de Sherbrooke, Québec, va permettre de faire avancer le projet de manière spectaculaire.

M. Masson cherche un projet novateur à proposer comme défi technique à ses étudiants. ce sera un moulin à mil solaire ! Le projet rebaptisé "Moulin du Soleil" commence alors.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.