Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/clients/f15512691cb056b20b6450efb2a13242/web/spip/ecrire/inc/utils.php on line 196
Deggo : situation en juillet 2013 -
Ce site est une archive et n'est plus mis à jour depuis juin 2018

Accueil > Réalisations > Réalisations 2013 > Maraîchage Deggo > Deggo : situation en juillet 2013

Deggo : situation en juillet 2013

dimanche 4 août 2013, par André Petithan

Le maraîchage Deggo, financé par l’Association des Femmes d’Europe et inauguré en avril 2013, est maintenant parfaitement fonctionnel comme l’atteste le montage ci-dessous :

Une discussion informelle avec les femmes responsables du maraîchage a permis de rédiger le rapport suivant.

Rapport de fonctionnement du maraîchage Deggo

Base : rapport verbal de la trésorière, Soxna Ndièye NIANG née Madame KA, et cahier de référence de la production

Date : 21 juillet 2013

Rappel du calendrier :

  • Réception de l’ouvrage = 5 avril
  • Première pépinière avec M Cissé, agent technique départemental : 6 avril
  • Formation : 7 et 8 avril

Fonctionnement :

La parcelle a été découpée en 45 « planches » (zone de culture), soit une planche par femme active dans le maraîchage. On a ajouté 5 planches de menthe (5 femmes par planche)
Plantation de maïs comme brise-vent.

Placement du goutte-à-goutte + formation : fin avril avec problème de fuite au compteur, rapidement réparé par le technicien.
Le goutte-à-goutte a pu être placé sur le quart de la surface totale. Cet espace est géré en commun et le revenu est donc également commun et mis en capital par le groupe.

Pour les planches individuelles, la propriétaire vend sa récolte et la secrétaire prend note de la production et du résultat de la vente. Le résultat est divisé en 2 : 50% pour la femme qui entretient la planche et 50% pour le groupement.

Cette année, le maraîchage continuera pendant l’hivernage. L’an prochain, cela dépendra des attaques (maladies, insectes,…)

Les intrants sont naturels : feuilles de neem et d’eucalyptus comme pesticides ; coques d’arachides et déjections animales comme engrais.
Accord de principe pour qu’un membre du groupement participe à une future formation en agro-écologie financée par l’asbl Malem-Auder.

Difficultés évoquées :

Coût de l’eau, qualité des semences.

Remèdes possibles :

  • pour la consommation en eau, l’extension du goutte-à-goutte serait une solution mais se pose la question du financement
  • pour les semences, une collaboration avec Kokopelli est envisagée (en cours d’étude)

Plantes cultivées :

Menthe, tomate, bissap, niébé, gombo, patate douce, laitue, betterave, aubergine, piment, concombre, aubergine amère.

A ces plants maraîchers sont ajoutés des arbustes : moringa olifeira (Never die), papayer, manguier.

Constat :

Les parcelles non munies du dispositif goutte-à-goutte sont nettement moins rentables et les plants sont plus chétifs, moins verdoyants.

Production :

La parcelle commune a produit un total de 74 kg de gombo et 6,5 kg d’aubergine en 1 mois ainsi que du bissap.

Les autres légumes n’ont pas encore produit.

Les parcelles mises à disposition ont généré 189 € de revenus en juin et juillet (pour l’ensemble des femmes selon leur production). La moitié de cette somme reviendra au groupement.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.