Ce site est une archive et n'est plus mis à jour depuis juin 2018

Accueil > Réalisations > Réalisations 2015 > Suivi Naatal Ecole Oasis en 2015 > Formation à la transplantation des plants

Formation à la transplantation des plants

mardi 28 juillet 2015, par Abdoulaye Diallo

Juillet 2015

Rapport de formation

Le vendredi 24 juillet 2015 a eu lieu une formation des femmes leader sur la transplantation des arbres en vue de mieux préparer la campagne de reboisement dans les écoles Naatal à partir du 03 Aout 2015 en collaboration avec le Service des Eaux et Forêts et la représentante du Corps de la Paix.

A Goudié, quatorze femmes et deux hommes dont le directeur de l’école étaient présents et à Hodar sept personnes. La formation est faite par Mariama Ndao, volontaire Corps de la Paix et Abdoulaye Diallo, administrateur chargé des projets de l’Asbl/Malem-Auder. Les bénéficiaires ont appris les techniques de transplantations avec une pratique dans les deux écoles.

Les consignes suivantes ont été données :

- En ce qui concerne les épineux, il faut creuser un trou de trente centimètre de profondeur et de largeur. Il n’est pas nécessaire d’ajouter de la fumure parce qu’il y a beaucoup à planter et comme ce sont les arbres de la zone ils vont survivre correctement. L’espacement pour la haie vive est de trente centimètre entre arbre. Il faut couper le bout de la plante pour faciliter le développement des branches. Avant de transplanter il faut qu’il soit haut de plus de vingt centimètre.
- Pour les ombrageux, c’est la même préparation du trou que les épineux.
- Pour les fruitiers, il faut soixante centimètre de profondeur et de largeur. Il est important d’ajouter de la cendre, du charbon, du compost ou de la fumure sèche dans le trou. Il faut les mélanger avant de l’introduire dans le trou par couche arrosée.

Les formés ont appris comment enlever les gaines sans endommager les racines des plantes. Aussi, après le repiquage, il faut enlever les feuilles d’en bas en laisser la quatrième partie d’en haut voire trois à quatre feuilles. Les forces de la plante doivent être concentrées dans les racines pour sa stabilité et les feuilles viendront après.
Juste après la transplantation l’arbre doit être protégé notamment contre la divagation animale.

En plus nous avons parlé de l’importance de l’acajou et des semences sélectionnées de Fatick qui ont été distribuées aux participants au bénéfice des écoles visitées.

Ce type de formation se poursuit pour les autres écoles Naatal et les autres écoles qui recopient le modèle Naatal c’est-à-dire les écoles élémentaires de Lagué ; d’Ainoumane, de Bentinky, de Santhie Mbelbouck et de Boulel Ndoucoumane, toutes situées dans la zone de Sagna (département de Malem-Hodar)

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.