Ce site est une archive et n'est plus mis à jour depuis juin 2018

Accueil > Réalisations > Réalisations 2010 > Yombal dem ecole 2010 > Un projet sur la mobilité scolaire

Un projet sur la mobilité scolaire

samedi 31 janvier 2009, par André Petithan

L’idée de départ est de permettre aux enfants qui ont terminé leur scolarité primaire dans les villages autour de Malem-Hodar de pouvoir accéder au CEM grâce à des possibilités de transports, à définir en partenariat avec les enseignants, les autorités de la commune et les responsables locaux de l’asbl.

Situation de Malem-Hodar :

Malem-Hodar se situe au centre du Sénégal à environ 270 km à l’est de Dakar, le long de la nationale qui relie Dakar à Bamako (Mali).Malem-Hodar est un nouveau département (2008) très vaste. La commune de Malem-Hodar (626 km² soit 70 fois la commune d’Auderghem) en est le centre et le chef-lieu. On compte une soixantaine de villages répartis autour du centre.
Les densités sont relativement faibles : 35,2 habitants/Km² en moyenne.
La population est estimée à environ 30000 habitants (plus ou moins l’équivalent de la population d’Auderghem)
Le relief est relativement plat dans toute la région.
Au niveau des infrastructures de santé, il y a un centre de santé (1 médecin, 1 infirmier et 2 sages-femmes), quelques cases santé réparties dans les villages et une mutuelle de santé (environ 3500 affiliés en 2008)

Il s’agit d’une zone rurale, essentiellement arachidière. La population vit dans des conditions précaires liées à la qualité des récoltes et aux aléas climatiques.
Les besoins sont immenses dans différents secteurs : santé, agriculture, eau, éducation, vie associative,...

Situation scolaire :
Dans la soixantaine de villages sont réparties environ 21 écoles primaires. Au centre, un Collège d’Enseignement Moyen (CEM) assez récent (2004) compte actuellement 550 élèves. La populations scolaire de ce CEM est en évolution très rapide. Ses bâtiments sont exigus mais l’Etat sénégalais tâche d’améliorer la situation. L’asbl Malem-Auder, en partenariat avec la population locale et les enseignants, a financé récemment la rénovation de 2 locaux, la création d’un centre médiathèque et d’un potager avec adduction d’eau.

Les écoles primaires se développent assez vite mais seul le centre de Malem possède une école secondaire. Les villages qui se situent autour de Malem-Hodar centre sont éloignés de 5 à plus de 20 km. Les plus proches (de 5 à 12 km) en commençant par le Nord et dans le sens horlogique sont :
Sihoual, Diam-Diam, Taoua, Maka Bella, Tialène, Malem, Niahene, Nguiej, Diabi, Taïba, Barrakounda, Sintie Alendao, Katial, Farato, Manganeme, Sintie Belbouk, Bentigui, Tobene, Lague, Hodar, Médina.

JPEG - 222.8 ko

L’accès à l’école secondaire est difficile pour plusieurs raisons :
- coût d’inscription et de matériel
- travaux des champs
- mariage précoce pour les filles
- difficulté en cas de problème de santé
- réticence vis-à-vis de l’école « française »
- éloignement de l’école

Projet :

Constatant cette situation, l’asbl Malem-Auder propose aux élèves de 5ème une réflexion sur la dernière difficulté énoncée ci-dessus.

Comment parvenir à avoir une action positive sur cette problématique du transport scolaire, en tant que jeune belge participant à un échange interculturel avec des jeunes sénégalais ?

1 Message

  • Un projet sur la mobilité scolaire Le 18 mai 2009 à 21:24, par Idrissa DIALLO

    Mirobolante idée à première vue mais cela nécessite tout de même un espace de concertation qui prenne en charge le point des uns et des autres.Le noeud gordien d’un projet aussi important doit faire l’objet d’une profonde analyse afin d’en cerner les tenants et les aboutissants.
    La pierre d’achoppement,à mon avis,serait de réfléchir sur les voies et moyens à mettre en oeuvre pour le ramassage des concernés au cas où le moyen de transport devrait être une charette si j’ai bien interprété le logo.Devant ce cas de figure,il serait plus intêressant de trouver un pied à terre à ces élèves en trouvant un centre d’hébergement, par exemple.
    Vous percevez assez aisément que le souci est de voir ce projet réussir et qu’il doit faire l’objet d’une profonde analyse.
    Merci.
    Sentiments malem-audériens

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.