Ce site est une archive et n'est plus mis à jour depuis juin 2018

Accueil > Malem-Hodar > L’enseignement à Malem-Hodar > Nouvel outil pour l’éducation à Malem-Hodar

Nouvel outil pour l’éducation à Malem-Hodar

dimanche 4 octobre 2009, par Papa Diop

L’année scolaire 2009-2010 est particulière dans le département de Malem-Hodar.

Une inspection départementale de l’enseignement (IDE) a ouvert ses portes depuis quelques jours. Sa mission sera de réglementer tout l’enseignement dans la circonscription. Elle polarise plusieurs structures éducatives : plus d’une vingtaine d’écoles primaire, des cases des tout-petits, deux CEM (le cem de Malem-Hodar et celui de Ndioum Gainth). Le choix d’installer une IDE s’explique d’une part par le statut administratif de Malem-Hodar et d’autre part par le faible taux brut de scolarisation, (autour de 35 %, ce qui est très en deçà de la moyenne nationale.) L’objectif global de l’IDE sera de relever ce taux à un niveau acceptable en un temps record. Des stratégies sont en train d’être mises en place pour atteindre cet objectif global.

Cependant à l’image de toutes les nouvelles création d’IDE, les moyens font défaut pour accompagner des compétences avérées. Heureusement pour l’inspection de Malem-Hodar, un bloc flambant neuf a pu être utilisé dans les locaux de l’école primaire Mor Ndiama Kâ pour abriter les services de la toute nouvelle inspection. Ainsi dans le bloc réfectionné par Malem-Auder, plusieurs bureaux administratifs ont pu être créés permettant aux principaux services de l’IDE de fonctionner dans des conditions acceptables.

L’existence d’un tel bloc a été une aubaine pour l’IDE dans une commune où il est quasiment impossible de se procurer une chambre pour se loger. En dehors du local, l’inspection peut se servir de la photocopieuse du CEM qui a été gracieusement offerte par les bonnes relations de l’asbl Malem-Auder avec l’école partenaire, l’Institut Saint-Julien-Parnasse à Auderghem. Grâce à l’excellente collaboration du principal du CEM, Maurice Sarr, l’outil a été mis à la disposition de la nouvelle structure.

Malgré tous les avantages, l’Inspection départementale de l’Enseignement de Malem-Hodar a besoin du minimum de fonds nécessaire à son bon fonctionnement, notamment pour l’électrification du bloc, le matériel de bureau ou encore les murs de séparation entre les différents bureaux.

SPIP | | Plan du site | Les brèves Flux des articles | Suivre la vie du site Flux des brèves

Thème créé par : Kozlika sous GPL. Squelette et thème adaptés par André Petithan.