Voilà : deux années après le démarrage de la réflexion pour compléter le poste de santé de Hodar par une aile dédiée à la maternité, le projet est devenu réalité. Le bâtiment est terminé, équipé et électrifié. La réception officielle par le médecin chef de district doit avoir lieu dans les prochains jours. L’inauguration ne pourra avoir lieu que lorsque les mesures liées à la crise sanitaire seront levées. Mais le plus important, c’est que la maternité soit opérationnelle.

Ce poste de santé tel qu’il se présente aujourd’hui est exceptionnel pour un village de brousse comme Hodar : deux ailes de chacune environ 80 m² utiles, 3 chambres de 3 lits, deux salles de consultation, une pharmacie, une salle d’accouchement et une de suite de couche. Au niveau de l’équipement : des lits, des armoires, des tables d’auscultation et d’accouchement, un frigo, un autoclave, de l’éclairage (intérieur et extérieur), des ventilateurs et bien entendu tout le matériel infirmier de base. Sans parler du personnel : 3 agents de santé communautaire (issus de la communauté et formés par Malem-Auder), une sage-femme diplômée d’Etat et une infirmière chef de poste.

Cette structure sert non seulement le village de Hodar mais aussi un ensemble de villages proches et couvre donc les besoins sanitaires de base d’une population d’environ dix mille personnes.

La réalisation de ce projet a été possible grâce aux dons privés mais aussi à l’intervention exceptionnelle de deux partenaires : la commune de Woluwe-St-Lambert ( qui a financé l’ensemble du matériel médical de la maternité) et Energy Assistance ( qui a pris en charge l’étude, la fourniture et la pose de toute l’installation électrique solaire).

C’est aussi le premier bâtiment en voûte nubienne dont la construction a été entièrement gérée par l’équipe de maçons locaux, formés grâce à Malem-Auder depuis 2016.

 

Share Button